cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Production rachat de crédits en baisse sur janvier

Écrit le 09/02/12
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Rachat-credit-baisse-production.png

D’une façon générale l’activité de crédits aux particuliers a enregistré un recul sur le mois de janvier. Depuis septembre, le crédit renouvelable a déjà été fortement affecté par une baisse de sa production, le loi Lagarde n'est pas étrangère à cette situation.

 

Pour les regroupement de crédits, les chiffres n'ont pas été encore diffusés par les établissements spécialisés pour le mois de janvier, mais une tendance baissière est à prévoir.

 

Toutefois, concernant le prêt immobilier, le montant accordés par les banques a enregistré un très fort recul en janvier, avec une baisse de 25,7% par rapport au mois correspondant de 2011, selon une étude de Observatoire Crédit Logement/CSA.

 

Le premier mois de l’année n’est pas très encourageant, concernant le regroupement de crédits, les intervenant s’attend à une année difficile.

 

Face à un contexte économique morose, le début d’année est dans un mouvement baissier anticipé depuis décembre.

 

 « Un coup de massue ». Pour Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université Paris-Ouest et expert du secteur.

 

Le constat est aussi saisissant pour les demandes de regroupement de crédits qui s’effritent.

 

 « la chute est comparable à 2009, au moment de la crise des subprimes américains. » 

 

A la différence de 2009, les banques ne peinent pas à trouver des liquidités pour financer les demandes de regroupement de crédits.

 

Cette chute serait la conséquence de deux décisions spécifiques au secteur immobilier, qui s'ajoutent aux marasme économique ambiant : « craintes concernant la montée du chômage, le pouvoir d'achat et le perspectives économiques défavorables ». Avec en toile de fond les élections présidentielles, période généralement d'immobilisme.

  • La forte diminution du taux (de 22% à 13%) de l'avantage fiscal pour les investisseurs achetant un logement neuf et, en plus, la suppression du prêt à taux zéro (PTZ) pour les acquéreurs d'habitations anciennes, adopté cette fin d'année par le gouvernement.
  • Les taux d'intérêt des crédits immobiliers qui ont continué à monter en janvier 2012

 

Les crédits immobiliers devraient s'élever à seulement 130 milliards d'euros pour 2012,  soit une baisse de près de 20% par rapport à 2011 (160 milliards), loin du record absolu de 2007 (170,2 milliards).

 

 Ce renversement de tendance survient après une explosion de ces crédits depuis le début du siècle qui avait contribué à la bonne tenue du marché immobilier en France : 70,8 milliards en 2001, 87,3 en 2003, 143,7 en 2005 et 170,2 en 2007.

 

Le pique de production des regroupements de crédits se situe également sur l'année 2007. Depuis la crise des subprime de 2008, de tels productions ne se sont jamais revues !

 

Devenez indicateur affaires regroupement de crédits avec Cibfinance, nous mettons à la disposition de vos clients tout notre professionnalisme en matière de regroupement de crédits.

 

Si vous recherchez un partenariat pour être indicateur affaires regroupement de crédits, contactez  Cibfinance.

 

Nous sommes spécialisés pour le traitement des demandes de nos prescripteurs regroupement de crédits dans le cadre d'une relation BtoB regroupement de crédits.

 

Pour de plus amples informations, vous pouvez nous contacter par :

 

Cibfinance, 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 Saint Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home