cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Evolution des comportements bancaires - Etude 2015

Écrit le 01/09/15
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Comportement bancaire

Comportement bancaire

La dernière étude publiée par le cabinet Conseil Déloitte montre que les habitudes bancaires des Français évoluent.

La finalité de ce sondage est de rendre perfectible l'évolution de la relation entre les Français et leur banque au travers :

  • la confiance,
  • la satisfaction client
  • la recommandation
  • la fidélité

Ce sondage permet de mieux cerner les attentes des clients et d'anticiper les évolutions.

Les enseignements :

  • Déclin de l’agence bancaire
  • défiance vis-à-vis des conseillers bancaires
  • essor du mobile

la vague 2015 de l’étude du cabinet de conseil Deloitte sur les relations entre les banques et leurs clients  confirme les évolutions des modes de consommation des services bancaires enclenchées les années précédentes.

  • 24% des Français déclarent ne plus se rendre dans une agence, en augmentation de 10 %
  • 82% des Français consultent leur compte bancaire depuis leur ordinateur
  • 30% le font en situation de mobilité.

Autre particularité, 16 % des clients qui utilisent uniquement internet (9% en 2014).

La montée en puissance du mobile au détriment de l’agence et à l’internet fixe.

  • 9.9 fois par mois en moyenne pour la consultation de comptes
  • 3,2 fois pour réaliser des opérations simples
  • 2.6 pour s’informer sur les produits
  • 3.9 pour réaliser des opérations complexes

L'évolution des usages de l'agence bancaire vers la banque en ligne, s’accompagne d’une remise en cause de la compétence des conseillers bancaires.

32% estiment qu’ils en savent plus qu’eux sur la gestion du budget et des comptes au quotidien.

L’expertise des conseillers est heureusement mieux reconnue pour

  • 84 % la préparation de la retraite
  • 86 % d’un projet immobilier
  • 87 % pour les placements

32% des Français ont déclaré qu'ils pourraient ouvrir un compte bancaire dans une enseigne non-bancaires qui présente de moins en moins de méfiance.

  • 14 % prêts à ouvrir un compte chez un opérateur téléphonique
  • 6 %un fabricant de produits high-tech
  • 5 % dans un bar-tabac

48% envisagerait de s’adresser à un service de paiement, du type PayPal (+7%)

les sondés sont de plus en plus réticents à l’idée de fournir plus d’informations personnelles à leur banque, en échange de services adaptés.

(1) Etude réalisée en ligne en mai 2015. Echantillon de 3.292 clients particuliers de banques françaises représentatifs de la population française. Panel constitué en fonction de la part de marché respective de chacun des établissements.

Partenariat en crédits via une plateforme BtoB

Si vous êtes un professionnel et vous cherchez un partenaire en crédits :

  • Immobilier,
  • Regroupement de crédits,
  • Financement de parts de SCPI.

Evolution des comportements bancaires
Evolution des comportements bancaires

Pour nous contacter :

Cibfinance 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 SAINT ETIENNE

Evolution des comportements bancaires - Etude 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home