cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Auto-entrepreneur, le lien de subordination requalifie en salarié

Écrit le 19/01/16
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

iobsp autoentrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est né de la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008.

Ce statut autorise à une personne physique qui exerce à titre individuel de bénéficier d’allègement, comme des charges sociales et fiscales.

Depuis le 19 décembre 2014, l'immatriculation au R.C.S. des auto-entrepreneurs est devenue obligatoire et ces derniers doivent disposer d'un Kbis.

Cette mesure a rencontré un grand succès puisque l'on compte aujourd’hui environ un million d’auto-entrepreneurs.

Le risque de ce statut est de voir les entreprises utiliser des auto-entrepreneur au profit d'un contrat de travail.

Les statuts d’auto-entrepreneur et de salarié sont bien distincts

  • L'auto-entrepreneur est un prestataire de services indépendant
  • Le salarié est lié à l’employeur par un lien de subordination

Suivant cette logique, si l'auto-entrepreneur est lié par un lien de subordination, il convient de requalifier son contrat en contrat de travail.

Un arrêt rendu de la Chambre sociale de la Cour de cassation le 6 mai 2015.

A l'origine un agent commercial, sous le statut d’auto-entrepreneur, demandait à bénéficier du statut de salarié et avait saisi le Conseil des Prud’hommes.

La cour de cassation a relevé de nombreux éléments qui pouvaient laisser accroire à l’existence d’un lien de subordination : l’intéressé avait travaillé dans le respect d’un planning quotidien précis établi par son cocontractant, il était tenu d’assister à des entretiens individuels et à des réunions commerciales, son cocontractant lui avait assigné des objectifs de chiffre d’affaire annuel et il lui était imposé, en des termes acerbes et critiques, de passer les ventes selon une procédure déterminée sous peine que celles-ci soient refusées.

Comme le résume le professeur Bruno Dondéro, « si celui qui intervient pour le compte d’une entreprise n’est pas indépendant dans l’organisation de son activité, il n’est pas un auto-entrepreneur. L’entreprise peut imposer à ses prestataires des « cahiers des charges », mais elle ne peut pas régler chaque minute de leur temps »

Partenariat en crédits via une plateforme BtoB

Si vous êtes un professionnel et vous cherchez un partenaire en crédits :

  • Immobilier,
  • Regroupement de crédits,
  • Financement de parts de SCPI.

Auto-entrepreneur,lien de subordination
Auto-entrepreneur,lien de subordination

Pour nous contacter :

Cibfinance 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 SAINT ETIENNE

Auto-entrepreneur, le lien de subordination requalifie en salarié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home