cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Réforme des IOBSP + Modification habitudes clients = Marché en devenir pour les Intermédiaires Bancaires

Écrit le 12/01/14
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

courtier rachat de credit st etienne

 

La réforme des IOBSP intervenue courant 2012 conjuguée à une modification des habitudes clients ouvrent un Marché en devenir pour les Intermédiaires Bancaires.

 

Les habitudes et les comportements des Français se sont profondément modifiés ces dernières années. Internet s’est subtilement initié dans leur quotidien et prend désormais une place prépondérante dans leurs habitudes de consommation, les rend ultra-connectés, générant de nouvelles attentes et de nouveaux besoins.

 

Dans ce contexte, la banque est happée par ce phénomène et on constate qu’elle ne parvient pas à intégrer cette révolution de consommation de ses clients dans la pratique de son métier.

 

Nous constatons que les agences bancaires se restructurent, ferment ou évitent d’embaucher.

 

Si celle-ci se transforme rapidement et intelligemment, elles sont promises à un funeste destin !

  • La France a un réseau de plus de 38 000 agences bancaires
  • Le nombre d’agences bancaires devrait diminuer de 2 à 4% dans les 3 ans à venir.

 

Les agences bancaires attirent de moins en moins leurs clients et peinent à les retenir : Sur les cinq dernières années, la fréquentation par les clients a en moyenne été divisée par trois entre 2007 et 2012 (source Ifop-BDF 2012).

 

Premier effet de cette désaffection : L’organisation des agences bancaires. Les recrutements aux guichets ont reculé. On comptait 23.000 embauches dans le secteur en 2012 contre 30.000 l'année précédente.

 

Les Français ont adopté le concept de banque digitale mais ne veulent pas de banque déshumanisée.

 

Le succès d’ING Direct (+ 40 000 utilisateurs en 2012) et la démocratisation des applications bancaires sur leur Smartphone et leur tablette démontre que les clients aiment et ont envie d’utiliser la Banque en Ligne.

 

La banque « 100% digitale » est une alternative mais ce n’est pas la réponse.

 

Les Français eux-mêmes se montrent plutôt frileux à l'idée d'une banque 100% en ligne.

 

48% des personnes interrogées (baromètre Orange/Terrafemina) se déclarent « pas intéressés » par une gestion complètement à distance de leurs comptes, même en contrepartie de frais bancaires moins élevés.

 

Dans ce contexte, les Intermédiaires bancaires ont un espace pour exister et se développer.

 

La réforme des IOBSP intervenue courant 2012 est une véritable opportunité pur ces derniers, désormais, leur métier est reconnu à par entière par :

  • Le législateur, qui a clairement défini son périmètre d’intervention et ses responsabilités
  • Les associations de consommateur. Nous avons assisté une compagne de presse orchestrée entre l’INC et l’Orias sur le métier d’Intermédiaire bancaire et d’assurance
  • Le grand public, puisque la part du courtage en France ne cesse de progresser depuis 3 ans. Pour 20123, on parle d’un dossier de crédit immobilier sur 3 réalisé via un IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et de Service de Payement)

 

Face à cette déshérence bancaire, le courtier en crédit est une alternative pour les clients :

  • Il a l’avantage de la proximité
  • Une plus grande disponibilité : déplacement chez le client, créneaux horaires plus large et flexible…
  • Spécialiste du crédit immobilier ou du rachat de crédits, ils en maîtrisent toutes les subtilités
  • Ils n’a pas d’intérêt particulier avec telle ou telle banque, donc vous proposera le produit le plus intéressant du marché des banques avec lesquelles il est en relation.

 

Tous les indicateurs sont actuellement favorables au développement du courtage de crédit en France pour les années à venir.

 

Partenariat en crédits via une plateforme BtoB

 

Si vous êtes un professionnel et vous cherchez un partenaire en crédits : Immobilier, Regroupement de crédits ou financement de parts de SCPI.

 

Réforme des IOBSP,habitudes clients,Intermédiaires Bancaires
Réforme des IOBSP,habitudes clients,Intermédiaires Bancaires

Pour nous contacter :

Cibfinance 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 SAINT ETIENNE

Réforme des IOBSP + Modification habitudes clients = Marché en devenir pour les Intermédiaires Bancaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home