cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Chute du crédit renouvelable en France

Écrit le 17/02/16
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Chute du crédit renouvelable

Le nombre d'ouvertures de crédits renouvelables en chute libre, des fermetures de compte en hausse, une forte baise des ouvertures annuelles et une utilisation de plus en plus parcimonieuse par les clients.

Voilà les mutations qu'a connues le crédit revolving depuis 2010 et la mise en place des mesures de la Loi Lagarde qui se donnait pour objectif de recentrer l’usage des crédits renouvelables

Selon l'ASF, l’impact de la réglementation : Un nombre de comptes en baisse de près d’un tiers 6 ans plus tard.

25 millions de comptes de crédit renouvelable sont comptabilisés en France, soit 10 millions de moins que début 2011.

Pour exemple, en mars 2012 se sont 7 millions de comptes qui ont étés clos au cours des 12 mois précédents.

Mi 2015, le crédit renouvelable représentait :

  • 29% de la production de prêts à la consommation contre 40% en 2009
  • 23% des encours contre 31% fin 2010

« la production annuelle de nouveaux crédits (36,3 milliards d’euros) par les établissements spécialisés est aujourd’hui inférieure de près de 10 milliards d’euros (dont 7 pour le seul crédit renouvelable) à ce qu’elle était il y a sept ans », déplore l’ASF, malgré un récent sursaut.

L'usage du crédit renouvelable à également changé, impactant sa production. Le montant maximum autorisé, est passé de 3.160 euros en moyenne en avril 2011 à 2.270 euros en mars 2014  soit -30%.

La part des crédits renouvelables dans les dossiers de surendettement a également baissé :

  • 42% en 2011
  • 33% fin 2013
  • 23% fin 2015

Ce qui était un des objectifs affichés des lois Lagarde et Hamon

La loi Hamon sur la consommation du 17 mars 2014 a renforcé l'obligation de

  • Proposer un crédit amortissable comme alternative aux crédits supérieurs à 1.000 euros.
  • De rémunérer leur vendeur en fonction de la forme de crédit choisie par le client, ce afin de ne pas les pousser à favoriser le crédit renouvelable.

Ces deux mesures ont favorisé également la tendance au repli du crédit renouvelable ces dernières années.

Partenariat en crédits via une plateforme BtoB

Si vous êtes un professionnel et vous cherchez un partenaire en crédits :

  • Immobilier (avec un produit spécifique pour les seniors)
  • Regroupement de crédits
  • Financement de parts de SCPI.

Chute du crédit renouvelable
Chute du crédit renouvelable

Pour nous contacter :

Cibfinance 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 SAINT ETIENNE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home