cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Regroupement de crédits, crise sanitaire et conséquence de la COVID-19 ?

Écrit le 21/05/20
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Crise sanitaire et économique : Les conséquences pour le marché du regroupement de crédits

Chères consœurs, chers confrères,

Depuis de nombreuses années vous nous faites confiance en transmettant vos dossiers de regroupement de crédits à Cibfinance.

Je tenais à communiquer un message d’espoir, bien que la situation soit un peu inquiétante avec des baisses d’activité de 30 à 40 %.

Impliqué dans la profession comme administrateur du syndicat professionnel : L’ APIC, je suis en charge de la commission Regroupement de crédits.

A cet effet, j’ai animé une réunion sur la crise sanitaire sous l’égide de l’APIC entre les banques spécialisées en RAC et les IOBSP les plus représentatifs.

J’ai relayé les informations les plus importantes du rapport que j'ai établi sur LinkedIn.

Si à court terme, les dossiers de regroupement de crédits peuvent subir des restrictions des normes bancaires par suite d'une progression du risque, il est fort à parier que sur du moyen terme, la demande de regroupement de crédits risque de s’amplifier.

Plusieurs raisons :

  • Un besoin des ménages de restructurer leur budget face à des baisses de revenus.
  • Financer un nouveau projet dans le cadre d’un regroupement de crédits pour éviter la souscription d’un « énième » crédit et maîtriser son endettement.
  • Simplifier la gestion de son budget par un seul prélèvement
  • Etc…

J’exerce depuis 1992 ce métier, j’ai vécu plusieurs crises, le marché retrouve toujours ses droits, il faut un peu de patiente mais surtout savoir s’adapter à un nouveau contexte, des nouvelles normes. Nous aurons vite oublié cette crise sanitaire.

Nous recruterons demain des clients, pour des produits, qui n’existent pas encore aujourd’hui.

Bien à vous

Pascal CHERIN

Equipe Cibfinance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home