cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Edito : Rentrée singulière pour les IOBSP

Écrit le 13/09/22
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Evitons ce vieux refrain nostalgique des pessimistes : C’était quand même moins difficile avant.

Chaque rentrée est singulière, celle-ci est fortement marquée par les contraintes du taux d’usure qui touchent une bonne partie des emprunteurs et fait fortement souffrir la profession.

Mais le courtage a des atouts à faire valoir pour lui éviter d’être ballotté par la conjoncture.

Nous allons devoir nous adapter une nouvelle fois et assumer des transformations.

Autour de cet épineux taux d’usure les courtiers se mobilisent dans les médias et les réseaux sociaux, les syndicats professionnels quant à eux discutent avec le trésor et enfin Bercy demande aux banques et aux assureurs de fournir des efforts sur leurs marges.

Il faut rester lucide, il n’y aura pas de révolution sur les modalités de calcul du taux d'usure le 1er octobre, tout au plus des ajustements, pourquoi ?

Le contexte politique, alors que le système bancaire vient d’annoncer des profits records sur le 1er semestre 2022, quel homme politique osera prendre la parole dans l’hémicycle pour demander une refonte du taux d’usure afin de permettre aux banques de reconstituer leurs marges. Pour rappel BNP fait partie des Ste du CAC 40 visée par une gauche très mobilisée pour surtaxer ses superbénéfices !

La situation économique inflationniste. Alors que le gouvernement met en place des mesures pour protéger les Français d’une hausse massive du coût de l’énergie par son bouclier énergétique, alors qu’il augment la prime de rentrée fractionnée en deux payements pour mieux accompagner les ménages modestes. Comment expliquer une hausse des taux, permis par la suppression du taux d’usure, avec comme corollaire une augmentation des mensualités de crédit supporter par les ménages pour améliorer la rentabilité des banques ?

Bruno LEMAIRE préfère aborder la problématique différemment en demandant aux banques et aux assureurs de fournir un effort sur leurs marges. Le Gouverneur de la Banque de France, quant à lui crie haut et fort, qu’il n’y a pas de souci majeur et n’envisage absolument pas une révision du mode de calcul du taux d’usure.

A ce jour le volume des transactions immobilières ne fléchit pas, la crise du Covid conjuguée à la guerre Ukrainienne génèrent une flambée de l’immobilier dans la zone euro. Comment maitriser un marché qui s’emballe et créé des encours de crédit de plus en plus importants à des taux fixes faibles ?

Personne à ce jour n’a la réponse, alors, le principe de précaution reprend ces droits.

Regardons cette situation plutôt d’un bon œil. Le courtage doit voir en cette situation difficile une opportunité.

Dans un environnement ou l'accès au crédit devient de plus en plus compliqué, le courtier est souvent le seul à pouvoir aider un emprunteur refoulé par sa propre banque.

Le courtier est agile et sait trouver des solutions alternatives ou de substitution en diversifiant temporairement son activité : Regroupement de crédits, création de SCI, Financement de SCPI, prêt pro, etc…

Mécaniquement le taux d’usure remontera, faudra-t-il encore deux trimestres, peut être trois. Un probable saupoudrage de modifications par les pouvoirs publics accéléreront cette remontée. Et nous seront là pour accompagner cette dynamique.

Restons lucide, les semaines et les mois qui arrivent seront difficiles, mais nous ne vacillerons pas car l’avenir est au courtage.

Sa progression est passée de 29% à 40% en 7 ans avec en Eldorado, la marché Anglo-saxon qui pèse pour 70% de la production de crédit au Royaume Uni.

Seul les plus professionnels des courtiers poursuivront leur apprentissage et seul les plus professionnels des courtiers poursuivront leur progression. L'amour des Français pour la pierre est inaltérable, nous avons encore de beaux jours devant nous…

Bonne rentrée à vous tous.

Pascal CHERIN

rentrée,iobsp,edito
miob regroupement de crédits

Vous un professionnel : Courtier, CIF, Agent immo et vous recherchez une solution de financement pour vos clients :Financement de SCI, Financement de SCPI, Crédit de trésorerie hypothécaire, Regroupement de crédits, Crédit consommation

Pour nous contacter :

Tel : 04 77 32 32 09

Mail : accueil@cibfinance.fr

Formulaire : Contact plateforme crédits

Cibfinance 4 rue Camille de Rochetaillée 42000 SAINT ETIENNE

Mentions légales : Cibfinance est une plateforme crédit IOBSP mandataire de banque non exclusif en regroupement de crédits, crédit consommation et en crédit immobilier CFCAL – IAS Courtier et Mias inscrit à l’ORIAS N° 13001585 • www.orias.frUn crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argents – Article L311.2 alinéa 1Cibfinance : APE 6619 B – RCS St Etienne, 442 287 512 - Rc pro N° 2009PCB002 à hauteur de 1.200.000 Euros par période d’assurance et 700.000 € par sinistre. ​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home