cib finance le blog
Regroupement de crédits
Diversifier votre activité
Crédit immobilier
Des offres différentiantes
Prêt personnel
Rapidité & rentabilité

Droit à l'oubli pour l'assurance emprunteur

Écrit le 01/03/15
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Table des matières

Par Pascal Cherin

Packageur en Regroupement de Crédits depuis 1992

Droit à l'oubli

Quelle réforme du droit à l'oubli pour l'assurance emprunteur ?

Ce mardi 24 mars 2015, les représentants des sociétés d'assurance et les mutuelles ont ratifié un protocole d’accord relatif au droit à l’oubli pour les anciens malades du cancer qui désireraient souscrire un crédit immobilier, consommation ou un regroupement de crédits.

Quelles mesure adoptées pour le droit à l'oubli de l'assurance emprunteur ?

Cette mesure phare du troisième plan cancer lancé en 2014 était très attendue. Désormais, les personnes n’auraient plus à déclarer leur ancienne maladie dans les questionnaires de santé transmis par les assureurs.

Ce bouleversement est le fruit d’une volonté commune des autorités politiques, des assureurs, mais aussi des progrès de la science.

Les assureurs ayant eut accès aux statistiques, données de santé, etc.... leurs a permis de parfaire leurs connaissances des différents types de cancer, permettant d'évaluer le cout du droit à l'oubli et les conséquences directes sur la mutualisation du risque.

Sur quelle maladie le droit à l'oubli devrait s'appliquer ?

Le droit à l'oubli contenu dans cet accord devrait s'appliquer sur :

  • Les cancers survenus avant l’âge de 15 ans, 5 ans après la date de fin du traitement (sans déclaration spécifique à effectuer auprès de l’assureur).
  • Toutes les pathologies cancéreuses 15 ans après la date de fin du traitement (sans déclaration spécifique à effectuer auprès de l’assureur).
  • Une grille de référence permettant d’assurer au tarif normal des personnes ayant contracté certains cancers dès lors que la date de fin du protocole thérapeutique a cessé depuis un certain nombre d’années inférieur à 15 ans.

Ces dispositions doivent être intégrées dans un délai de trois mois à la convention Aeras (Assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l’assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs.

Cette convention a pour objet de faciliter l’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes ayant ou ayant eu un problème grave de santé.

Question en suspens sur le droit à l'oublie ?

Toutefois des questions demeurent encore à l'issue de cet accord :

  • L’application de ce dispositif sera-t-elle rétroactive ?
  • Toutes les typologies de cancer seront-elles concernées ?
  • Dans la mise en œuvre, comment l’Etat, les banques et les assureurs vont communiquer pour faire connaître le dispositif au public ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

E-learning oui, mais pas que !  Souscririez-vous un prêt immo de 250.000€ sur 20 ans avec un courtier formé tout en e-learning vu l'enjeu de l'opération  ? Cibformation :  Formule la plus complète : E-learning + 4 visio de coaching en petit groupe. Depuis 2012, notre formation IOBSP - IAS est dispensée en e-learning, complétée par 4 Visio de 3h de coaching en petit groupe, animées par un professionnel de métier IOBSP et IAS.

Pour plus de renseignements sur la formation IOBSP - IAS Orias, contactez nous :

demande tarif formation iobsp
Devis formation iobsp

Pensez chaque année aux Formation continue IOBSP - IAS 

Formation continue IOBSP 7 h : Introduite par la DCI, depuis janvier 2017 elle est obligatoire chaque année pour tous les IOBSP (dirigeants, salariés et Miob).

Formation continue IAS 15 h : Introduite par la DDA, elle est obligatoire chaque année pour les dirigeants, les salaires et les Mias à partir de février 2019.

Centre certifié conformément au décret qualité N° 2015-790 du 25 juin 2015. Nous avons reçu la certification QUALIOPI, inscrit sur le catalogue qualité de Pole Emploi, enregistré au DATADOCK.  ​

Comment devenir courtier en crédit ?

Nouveau : Formation Loi Alure

Diversifiez vous en abordant un marché complémentaire de la transaction immobilière !

Trustpilot rating Trustpilot Stars Trustpilot Logo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

home